Une fin de séjour stressante

Cette histoire s’est déroulée pendant les grandes vacances, alors que j’étais partie en séjour avec des jeunes issus de quartiers défavorisés en tant qu’animatrice. Il s’agissait de jeunes qui n’avaient pas l’habitude de quitter la banlieue parisienne et qui ne connaissaient de la campagne que les images que leur proposait la télévision.
Nous étions 3 animateurs et un directeur de séjour pour 16 jeunes, conditions idéales pour travailler !!
Le séjour durait une semaine et se situait dans l’Yonne, une région de la France très verdoyante, le cadre était magnifique. Nous étions hébergés dans une base de loisirs constituée de deux chalets dortoirs, les filles séparées des garçons, et d’un troisième chalet comportant la cuisine, la salle à manger et la salle d’activités.
En tant qu’animatrice, j’organisais avec mes collègues des activités, notamment des veillées, qui consistaient en des jeux et des discussions mis en place avant le coucher.
La veille du départ, en fin de soirée alors que nous venions de terminer un match d’impro*, quatre filles sont sorties de la salle en courant et en riant, et se sont rapidement éloignées avant que nous n’ayons le temps d’intervenir.

Avec ma collègue, nous sommes alors parties à leur recherche. Elles n’étaient pas dans leur chalet et leurs camarades ignoraient où elles se trouvaient.
Inquiètes, nous nous sommes dirigées vers le bois environnant, en espérant les trouver le plus rapidement possible.
Une quinzaine de minutes plus tard, nous ne les avions toujours pas aperçues et nous avons commencé à craindre qu’il leur soit arrivé quelque chose. En nous dirigeant vers un de nos collègues masculins, d’une seule voix nous nous sommes écriées : « Le dortoir des garçons !!!»
Ces chipies étaient effectivement cachées chez les garçons, imaginant nous faire une bonne blague. Etrangement, pas un animateur n’avait pensé à se rendre dans ce chalet et lorsque nous les avons trouvées, je peux vous dire qu’elles ont passé un bien mauvais quart d’heure.

 

* Il s’agit d’une improvisation basée sur un thème donné, il peut y avoir des contraintes, comme prendre des accents par exemple. Les joueurs sont divisés en équipe et c’est celle qui remporte le plus de vote de la part des autres équipes qui gagne.

Laisser un commentaire

Partenaires