Transport :

Erreur sur le trajet du train

Nous sommes samedi midi et je suis dans le TGV à destination de Paris. Le train doit s’arrêter à Besançon quelques minutes avant de repartir en direction de Dijon. Comme à mon habitude, j’en profite pour discuter avec un collègue et le chef de quai.

Une jeune femme s’approche de nous et cherche à savoir si le train s’arrête bien à Dole -ville qui se situe entre Besançon et Dijon-. Elle possède un billet pour le prochain TER mais préfère prendre le TGV pour ne pas être en retard. Elle devra payer un supplément mais, elle peut prendre place à bord du train. Je lui montre d’ailleurs une place où elle pourra s’installer le temps du trajet.

Une fois le train en marche, je retourne vers elle pour encaisser le supplément. Je me trompe sur la date mais prends bien soin de marquer Dole. Ne sachant pas qu’elle connaissait le trajet, j’explique à mes collègues que tout est réglé pour son billet et qu’il faudra la prévenir lorsque nous serons arrivés à Dole. Nous retournons voir les autres passagers pour contrôler les billets.

Une vingtaine de minutes plus tard, la jeune femme revient vers nous. Elle s’inquiète car elle pense avoir passé Dole. Nous la rassurons en lui précisant qu’il reste encore quelques minutes. Elle dit ne pas reconnaître le paysage et semble sûre d’elle.

Continuer la lecture

Maltraitance dans le bus

Les insultes, les gens qui ne paient pas leur titre de transport, c’est malheureusement la routine, lorsque l’on est chauffeur de bus.
L’autre jour, je prends à peine mon service que les ennuis commencent déjà.
Je redémarre après m’être arrêté à une station.
Je vois dans le rétroviseur une personne courir derrière le bus, qui me fait des signes pour que je m’arrête.
Normalement, je ne peux pas prendre quelqu’un en cours de route, mais le jeune homme ne lâche pas l’affaire et frappe avec son poing de grands coups sur le véhicule, tout en continuant à courir.
Je décide alors de m’arrêter, parce que cela risque d’être dangereux.
Je le fais monter et lui fais comprendre qu’il n’a pas à « s’exciter » sur le bus.
Au lieu de faire profil bas, le jeune homme m’invective, me traite de tous les noms d’oiseaux et refuse de payer son titre de transport.
C’est la goutte d’eau qui fait déborder la vase pour moi.

Je lui dis alors clairement que je ne redémarrerai pas tant qu’il ne me paiera pas.
Continuer la lecture

Partenaires