vétérinaire

Collaboration avec le vétérinaire

Je suis garde forestier depuis presque 12 ans dans les Pyrénées Occidentales. Depuis tout jeune, je rêve d’exercer ce métier, même si au final il n’est pas exactement comme je l’imaginais.
Ma profession consiste entre autre à veiller à ce que les promeneurs respectent la faune et la flore forestières, mais également à ce qu’ils soient en sécurité et à collaborer avec le vétérinaire de la région, des biologistes et j’en passe.
C’est ainsi qu’il y a deux mois, après le passage d’un orage, certaines branches d’arbres pendaient dangereusement. Il fallait donc les couper d’urgence avant qu’il n’y ait un incident !
Ce que je fis rapidement avec des collègues venus à la rescousse.
Ce que nous n’avions pas prévu, c’est qu’une branche était tombée durant la tempête sur un ours brun. Lorsque nous l’avons découvert, il gisait par terre, mal en point. Nous nous devions de le sauvé car nous savons tous que ce magnifique mais dangereux animal est en voix d’extinction. Il avait manifestement subi un choc, mais on ne pouvait pas voir quelle partie du corps était touchée.

Continuer la lecture

Émotions chez le vétérinaire

Comme d’habitude ma journée devait commencer par des castrations et stérilisations des chiens et chats de la ville.
Tout se passait à merveille quand j’aperçus ma voisine arriver, pleine de sang, dans la clinique.
Totalement déboussolée elle criait mon nom partout quand, enfin, elle me vit.
« Enfin, je te trouve! Ta chienne, Jipsie, elle est dans ma voiture! Il y a eu un accident de voiture dans la rue! Ça s’est passé tellement vite, je suis désolé!! »
Paniquée, je lui demande si elle est vivante et ,là, elle m’annonce que oui mais elle ne sait pas pour combien de temps.
Je préviens le chef vétérinaire et je cours dans la voiture chercher Jipsie.
Elle était bel et bien vivante mais son tibia ressortait de sa patte avant gauche, son poitrail était fortement ouvert et son arrière train était bien amoché.
J’arrive dans la salle d’opération où le chef vétérinaire m’y attendait déjà.

Quand il vu l’état de ma chienne et après une courte auscultation, il m’annonça qu’il était préférable de la piquer.

Continuer la lecture

Partenaires