train

Erreur sur le trajet du train

Nous sommes samedi midi et je suis dans le TGV à destination de Paris. Le train doit s’arrêter à Besançon quelques minutes avant de repartir en direction de Dijon. Comme à mon habitude, j’en profite pour discuter avec un collègue et le chef de quai.

Une jeune femme s’approche de nous et cherche à savoir si le train s’arrête bien à Dole -ville qui se situe entre Besançon et Dijon-. Elle possède un billet pour le prochain TER mais préfère prendre le TGV pour ne pas être en retard. Elle devra payer un supplément mais, elle peut prendre place à bord du train. Je lui montre d’ailleurs une place où elle pourra s’installer le temps du trajet.

Une fois le train en marche, je retourne vers elle pour encaisser le supplément. Je me trompe sur la date mais prends bien soin de marquer Dole. Ne sachant pas qu’elle connaissait le trajet, j’explique à mes collègues que tout est réglé pour son billet et qu’il faudra la prévenir lorsque nous serons arrivés à Dole. Nous retournons voir les autres passagers pour contrôler les billets.

Une vingtaine de minutes plus tard, la jeune femme revient vers nous. Elle s’inquiète car elle pense avoir passé Dole. Nous la rassurons en lui précisant qu’il reste encore quelques minutes. Elle dit ne pas reconnaître le paysage et semble sûre d’elle.

Continuer la lecture

Rencontre peu banale dans le train

Je souhaiterais vous raconter une anecdote , qui selon moi mérite à ne pas rester tue .
Cela fait aujourd’hui quinze ans que je suis contrôleur à la SNCF , sur la ligne de train Bordeaux – Lyon .
Quinze ans que je repense à une rencontre , qui a marqué ma vie et celle de beaucoup de français qu’ils soient ouvriers ou patrons de banque d’ailleurs.
C’était une journée banale en apparence , et je contrôlais comme à mon habitude les passagers du train . C’est mon métier après tout. Alors que je m’apprêtais à entrer en première classe , un jeune homme fort bien vêtu s’approcha de moi et me glissa à l’oreille qu’il n’avait pas eu le temps d’acheter un quelconque billet en gare .
Trouvant son désir évident de discrétion pour le moins intriguant , je décidais de jouer le jeux et lui répondit de la même façon que s’il en avait les moyens je pouvais lui vendre un billet sur le champs .
Il accepta , comme l’on pouvait s’y attendre .
Je remarquai soudain sa mine pâle et défaite , il avait l’air épuisé .
Je l’accompagnai donc pour trouver une place , et terminais ma « tournée de contrôle des titres de transport » avant de venir m’assoir près de lui .

Continuer la lecture

Partenaires