terrain

Pour quelques tours de trop !

Bonjour .
Je crois être un cas désespéré de l’éducation nationale et ne plus pouvoir faire face à mes obligations .
Moi qui suis d’ordinaire si optimiste et confiant vis à vis de mes qualités de pédagogue, je me vois aujourd’hui dans l’obligation de tout remettre en question !
Après trente ans de bon et loyaux services … J’avoue ne pas comprendre .
J’ai pourtant suivi avec une précision parfaite tous les emplois du temps , puni avec sévérité toutes infractions au règlement , crié autant de fois que nécessaire quitte à en perdre a voix …
L’ordre c’est l’ordre !
Cinquante tours de terrain en une demi-heure c’est cinquante tours et pas un de moins ni un de plus ! Je me sens dépassé par la situation … Comme si j’avais failli à ma mission .
Or c’est difficile à croire .
Hier encore mes élèves ont rempli les exigences de tout sportif qui se respecte , et ont su vaillamment relever les divers défis proposés (sans quoi ils aucun d’entre eux, bien sûr, n’aurait eu plus de 6 ).

Continuer la lecture

Nouvelle patrie, nouvelle saison !

Un bruit assourdissant fait trembler les murs du vestiaire. Je finis de lacer mes chaussures et me prépare à gagner le couloir qui mène au terrain. Dans ce décor désuet, mon pays me semble bien loin. Mon université avec ses installations modernes aussi. Mon agent m’avait prévenu que la situation pour une jeune recrue n’était pas facile. Encore moins si la recrue en question est américaine. Moi, le « rookie », le bizut, je devais faire mes preuves.
La salle est petite. Bien plus petite que les gigantesques « arenas » de chez moi. Mais dans ce gros gymnase rempli comme un oeuf, l’air est suffocant et la tension palpable. Être basketteur professionnel en Grèce est loin d’être une sinécure. La pression médiatique et populaire est étouffante et les joueurs ne sont pas épargnés. Le comportement des supporteurs, enthousiastes certes, frôle parfois le fanatisme.
C’est pourquoi je dois réussir ce premier match à domicile. Les fans ne pardonneraient pas un début de saison raté. Je sens depuis mon arrivée toute l’attention (et la tension) qui entoure mon nouveau club. La préparation d’avant-saison m’a convaincu que cela n’allait pas être une partie de plaisir.
Pour tout dire, j’ai le ventre noué et je n’ai même pas eu la force d’allumer mon baladeur et d’écouter un peu de musique afin de me motiver.

Continuer la lecture

Partenaires