pizza

La pizza qui fait mouche

Il y a quelques années, j’ai été serveuse dans un restaurant situé au cœur d’une station de ski. C’était un endroit où il y avait beaucoup de mouches, alors les gérants du restaurant avaient fait installés dans plusieurs appareils électriques tue-mouche dans la salle du restaurant. Un midi, lors de mon service, un client que je venais de servir trouva dans sa pizza une mouche. Ce dernier, m’interpella et me montra la mouche. Très gênée par ce désagrément, je rapporta immédiatement la pizza au pizzaïolo (qui était aussi le gérant) lui montra la mouche et lui demanda s’il était possible de refaire à titre gracieux (bien évidemment) une pizza pour ce client. Le restaurateur pris alors une petite assiette et y déposa la mouche, en me disant que la mouche n‘était pas tombée au moment de la confection de la pizza car elle n’était pas « grillée » qu’elle avait du tombée une fois la pizza servie. De ce fait, il était hors de question de refaire une pizza. Il me demanda de ramener les deux assiettes, et de lui expliquer que la mouche était tombée après la cuisson de la pizza, devant mon gêne à aller voir un client et lui dire une telle chose, il y alla lui même. Le client, abasourdi par ce que venait de lui dire le gérant, exprima son mécontentement et devant le refus catégorique du restaurateur à lui refaire une pizza, il paya sa pizza et partit sans même commander de dessert. Continuer la lecture

un homme insatisfait

Lors de l’un de mes services du soir dans le restaurant où je travaillais à l’époque, un client vient me passer commande pour une pizza à emporter. Je prends note et descends en cuisine pour en informer le chef. Celui- ci me répond qu’elle sera prête d’ici une quinzaine de minutes.
Je préviens l’homme pour l’attente et l’installe à une table libre.
Le temps s’écoule, l’homme attend. Enfin la commande est faite. Je donne donc la boîte en carton contenant sa pizza. J’imprime le ticket de caisse, annonce la somme à payer. L’homme ouvre la boîte (je présume à ce moment là, que la faim a attisé sa curiosité)
Il me dit brusquement : « Je ne prends pas cette pizza, elle ne me convient pas. »
Etonnée je lui demande pourquoi, ce n’est pas ce que vous aviez commandé ? Trop cuite ?
«  Non non, me répondit-il. La pizza est trop grande elle ne rentre pas dans la boîte ce n’est pas pratique. »
Stupéfaite de cette réponse pour le moins inhabituelle, je prends la boîte en carton essaye de rentrer les bords de la pizza, au bout de quelques essais je réussis à fermer le carton.

Continuer la lecture

Partenaires