accident

La montagne aux mille risques

J’avançais. En regardant mes pieds. Un pas, le craquement de la neige, transférer le poids du corps vers l’avant, puis recommencer avec l’autre jambe. Je transpirais, malgré la température très froide. Tout était si calme, comme si le roc et la glace avalaient tout murmure. Il n’y avait que mon souffle et les protestations de la neige sous nos pieds.

Plus haut pourtant, une bataille se préparait : un front nuageux chaud venu du Sud avançait vers la masse d’air froid en position depuis quelques jours. Comme sur un échiquier géant, des mains invisibles alignaient de titanesques cirrus ; quelques éclaireurs seulement, le vrai choc commencerait dans quelques heures.

La Montagne aussi semblait se préparer, et le col paraissait sourdement agité : d’épaisses volutes blanches trahissaient un fort vent soulevant la neige, des milliers de flocons lancés comme des échardes, tourbillonnant, fouettant tout intrus sur leur territoire.

Continuer la lecture

Partenaires