Le « trou » dans l’exercice

C’était un mercredi comme les autres, il devait être dans les 10 heures et je faisais cours à mes élèves qui étaient particulièrement énervés ce matin-là. Beaucoup de bruits dans la salle de classe, un peu trop à mon goût en tout cas, je décidais donc de leur donner un exercice afin d’en finir avec le brouhaha ambiant.

Je leur expliquai la consigne puis les prévins à l’avance : « Attention les enfants, prenez bien votre temps car j’ai mis des pièges dans l’exercice ! ».
Il me sembla alors qu’un de mes élèves avait du mal à se concentrer : « K., veux-tu aller faire ton exercice dans la salle d’à côté, il y aura moins de bruits et tu seras plus tranquille ? »
« D’accord maîtresse. »
Décidément ce gamin a énormément de difficultés mais il est vraiment adorable !

Environ un quart d’heure plus tard, mes élèves étaient sages comme des images quand K. revint dans la salle de classe : « Maîtresse, maîtresse, je suis tombé dans le trou !! »

Gros fou rire dans la classe, impossible de s’arrêter ! Et K. qui ne comprenait pas ! Puis il se mit à rire lui aussi et répéta à plusieurs reprises la phrase magique qui faisait rire tout le monde : « Je suis tombé dans le trou ! », ce qui relança le fou rire pendant encore un bon quart d’heure !

« Mais non ! », lui dit une de ses camarades : « On ne dit pas : tomber dans le trou, on dit : tomber dans le piège. ».
Inutile de vous dire que cette histoire a fait le tour de l’école, et probablement aussi des familles d’élèves !

 

Une réponse à Le « trou » dans l’exercice

Laisser un commentaire

Partenaires