La femme qui n’a rien acheté

Moi, Annie, jeune femme de 23 ans travaillant dans une petite boutique de prêt à porter femmes étais là à rêvasser quand me revient en tête une journée quasi identique à celle-ci.
Je dois dire aussi que je pensais faire un très bon chiffre mais laissez moi vous raconter ce qu’il en fut véritablement.

Je me rappelle bien ce mardi après- midi. J’attendais patiemment qu’une cliente passe le pas de la porte et vienne briser mon ennui.
Enfin. Une jeune personne entre, son enthousiasme me redonne de l’énergie.
Elle observe les vêtements, les touches, me pose des questions sur les soldes, fait le tour du magasin en prenant son temps. Sélectionne quelques habits, je lui indique les cabines et l’accompagne.

Première tenue… seconde…Je l’aide a faire ses choix, la conseil, retourne chercher plusieurs fois des tailles mieux adapter à sa silhouette. Sors d’autres vêtements qui pourraient lui convenir.

Bientôt la conversation sort de son propos initial, nous discutons de la météo, des vacances, des projets futurs, de tout et de rien.
Au bout d’une heure, après avoir presque tout essayer avec autant d’envie qu’une boulimique ; elle sort de la cabine manteau sur les épaules :

_ « Alors, vous avez fait votre choix ? »
_ « Je vous remercie mais c’est trop cher pour moi, au revoir. »

Je suis resté bouche bée pendant quelques secondes avant de me soumettre au rangement des tenues qui m’attendaient en cabine.

Moralité, ne pensez pas que de faire essayer un nombre incalculable de tenue à une femme la fera forcément acheter.

Laisser un commentaire

Partenaires