Enfance :

Une activité multi face

Les groupes venaient à peine de s’installer dans leurs tentes respectives que Kassem, un autre animateur, à l’air contrarié, m’amena un garçon d’environ douze ans qu’il tenait fermement par la manche. L’enfant ne me semblait pas craintif. Il me considéra de toute sa hauteur, se demandant bien quelle punition terrible une frêle jeune fille allait bien pouvoir trouver, comparée à la masse d’un mètre quatre vingt qui le maintenait « sauvagement » et qui s’adressa à moi.
« Salut, je te présente Youri ! Un dur à cuire ! Il s’est battu dans le car ! On a prévu un grand jeu ce matin et je ne peux pas le punir moi-même sans pénaliser les autres. Aussi.. Tant pis pour lui… »
Son regard se pencha vers le garçon
« Monsieur n’ira pas en forêt avec ses camarades et restera bien tranquillement au camps »
Le gamin détourna les yeux, boudant visiblement. Je tentais de lui adresser un sourire amical auquel il ne répondit pas.
« D’accord, et bien Youri tu vas faire du théâtre avec nous alors ? Tu peux rejoindre tes camarades là bas » lui dis-je d’un ton le plus doux du monde. Continuer la lecture

Le spider cochon du centre

Directrice de centre de vacances et animatrice expérimentée, je pensais avoir déjà tout vu avec les enfants, mais l’on m’a prouvé le contraire.
Au sein d’une école de cirque, je menais un petit centre aéré (en internat) durant les vacances scolaires : il y avait une vingtaine d’enfants âgés de 10 à 14 ans, ils se connaissaient tous des années précédentes : ils étaient tous passionnés de cirque (de même que les animateurs). Un matin, peu après le début du séjour, sur toutes les portes des chambres, il avait été placardé un message : SPIDER COCHON EST LA. C’était évidement à l’époque de la sortie « the Simpson le film ».Tout le monde avait été amusé, mais qui était ce spider cochon ? Un animateur ? Je n’avais pas été prévenue sûrement pour qu’il n’y ait aucune fuite de ma part. Quelques jours plus tard, Spider Cochon refit surface, à la surprise de tous, il avait cette fois (ci) lié toutes les poignées des portes des chambres entre elles par de la ficelle (les chambres étaient réparties autour d’un grand couloir), une vrai toile d’araignée ! Sur un mur, il était placardé : SPIDER COCHON EST PASSE PAR LA. Mais qui se cachait sous ce pseudonyme mystérieux ? Tout le monde voulait le découvrir.

Continuer la lecture

Partenaires