Education :

ATSEM

Une fin de séjour stressante

Cette histoire s’est déroulée pendant les grandes vacances, alors que j’étais partie en séjour avec des jeunes issus de quartiers défavorisés en tant qu’animatrice. Il s’agissait de jeunes qui n’avaient pas l’habitude de quitter la banlieue parisienne et qui ne connaissaient de la campagne que les images que leur proposait la télévision.
Nous étions 3 animateurs et un directeur de séjour pour 16 jeunes, conditions idéales pour travailler !!
Le séjour durait une semaine et se situait dans l’Yonne, une région de la France très verdoyante, le cadre était magnifique. Nous étions hébergés dans une base de loisirs constituée de deux chalets dortoirs, les filles séparées des garçons, et d’un troisième chalet comportant la cuisine, la salle à manger et la salle d’activités.
En tant qu’animatrice, j’organisais avec mes collègues des activités, notamment des veillées, qui consistaient en des jeux et des discussions mis en place avant le coucher.
La veille du départ, en fin de soirée alors que nous venions de terminer un match d’impro*, quatre filles sont sorties de la salle en courant et en riant, et se sont rapidement éloignées avant que nous n’ayons le temps d’intervenir.

Continuer la lecture

Colo en Alsace

Voilà déjà trois semaines passées en Alsace. C’était en plein mois de juillet, et j’étais animatrice. La colonie prenait fin d’ici une semaine. Jusque là, à part les petits bobos et les cris habituels de plus de 150 enfants réunis, rien d’exceptionnel.
Cependant, bien que ce soit l’été, les nuits sont plutôt fraîches en Alsace. Et ce qui devait arriver arriva. L’un des gamins, qui venait de passer la nuit sous tente, se réveilla malade… gastro…
Le problème, c’est que cette maladie, ça se transmet vraiment facilement, et en deux jours, plus de la moitié du centre était atteinte. Même les animateurs n’y échappaient pas. Toutes les nuits, il fallait se relever pour essuyer le vomi des plus jeunes qui pleuraient dans leur lit. Bref tout le monde était crevé, et ce n’est pas très drôle de nettoyer tout le temps des flaques qui puent.
Un midi, j’étais partie manger après les enfants.
C’était mon jour de congé et je voulais être un peu au calme.

Continuer la lecture

Partenaires