Commerce :


Anti vol au magasin

Cela faisait un an que je travaillais dans une petite surface, un magasin de quartier où je faisais de la mise en rayon et de la caisse.
Nous avions eu de nombreux vols donc on nous avait demandé de renforcer la sécurité et de regarder systématiquement dans les caddies ainsi que faire soulevé les sacs plastiques se trouvant au fond.
Je demande à un monsieur de soulever des sacs se trouvant au fond de son chariot et là je m’en prends plein la figure, il me traite de raciste, insinuant que je regardai s’il n’avait rien volé car il était d‘une autre nationalité, que j’étais une conasse, une p*te.. que les françaises étaient vraiment racistes, il en avait marre, ect…
Je n’ai rien compris, il s’est mis à hurler, la personne derrière lui était sidérée. J’avais les larmes aux yeux et ma patronne est venue en courant voir ce qui se passait.
On a eu beau expliquer à ce monsieur que les caissières regardaient dans tous les caddies il n’a pas voulu le croire, nous insultant tous et partant sans ces courses !
La dame derrière lui n’a rien compris non plus, surtout que je regardais le caddie de tous les clients, quelle que soit la nationalité.

Continuer la lecture

Mésaventure à la caisse

Cela fait un an que j’assure des remplacements comme caissier dans une petite supérette.
En fonction des besoins, je dois aussi mettre les produits en rayon et faire un peu de ménage ! Employé multi-fonctions », en résumé ! Pendant les fêtes de Noël, l’activité redouble.
C’est un peu la folie dans le magasin qui ne désemplit pas de la journée.
En caisse, pas le temps de souffler ! Les gens sont énervés car ils sont fatigués d’attendre.
Du pur bonheur, ces fêtes ! C’est justement pendant cette période qu’il m’est arrivé une mésaventure.
C’était le 26 décembre. Après l’effervescence des jours précédents, on est un peu plus au calme en ce lendemain de Noël.
Avec ma collègue de travail, on observe les clients du bureau (protégé par une vitre sans teint).
A une heure de la fermeture, arrive une jeune femme visiblement pressée.
Elle fait deux, trois courses et se présente à la caisse.
Elle se montre agacée de ne voir personne dans le magasin.
Je sors donc du bureau et me dirige vers la caisse.
Continuer la lecture

Partenaires