Colo en Alsace

Voilà déjà trois semaines passées en Alsace. C’était en plein mois de juillet, et j’étais animatrice. La colonie prenait fin d’ici une semaine. Jusque là, à part les petits bobos et les cris habituels de plus de 150 enfants réunis, rien d’exceptionnel.
Cependant, bien que ce soit l’été, les nuits sont plutôt fraîches en Alsace. Et ce qui devait arriver arriva. L’un des gamins, qui venait de passer la nuit sous tente, se réveilla malade… gastro…
Le problème, c’est que cette maladie, ça se transmet vraiment facilement, et en deux jours, plus de la moitié du centre était atteinte. Même les animateurs n’y échappaient pas. Toutes les nuits, il fallait se relever pour essuyer le vomi des plus jeunes qui pleuraient dans leur lit. Bref tout le monde était crevé, et ce n’est pas très drôle de nettoyer tout le temps des flaques qui puent.
Un midi, j’étais partie manger après les enfants.
C’était mon jour de congé et je voulais être un peu au calme.

Cependant, à la table, il y avait une jeune de 13 ans avec une assiette de pâtes nature et un verre de coca sans bulle. Repas typique de quelqu’un qui vient de vomir ! Je lui demande si ça va, surtout qu’elle n’avait vraiment pas l’air bien du tout. Et là, elle me répond :
« Non pas trop, j’étais à l’accrobranche ce matin.
- Ah, et t’as vomi là bas ? Les autres se sont moqués de toi ? Qu’est-ce qui s’est passé ?
- J’ai pas vomi. Quand j’ai une gastro, je ne vomis pas, c’est l’autre problème qui m’arrive… »
Gros silence… la fille reprend :
« Il a fallu que je finisse le parcours, le moniteur ne pouvait pas me faire descendre directement. J’ai dû finir le parcours, et avec le baudrier, c’était vraiment l’horreur !!! »
Il y a des jours, en colo en alsace, où c’est vraiment cool d’être en congé !!!

Laisser un commentaire

Partenaires