Animaux :

Ballade acrobatique avec les enfants

Je suis monitrice d’équitation, nous sommes un mercredi après midi au poney club avec un magnifique soleil de printemps. Au vue du temps, je compte proposer aux enfants une ballade en foret.

Les enfants arrivent, tous enchantés par l’idée d’aller se balader. Nous voilà tous partis en file indienne dans les chemins fournis de feuilles et d’arbres. Je me trouvais à cheval en-tête avec un autre adulte, nous bavardions pendant que les enfants nous suivaient. On les entendait rire.

Au bout d’un quart d’heure, je leur propose que l on passe a l’allure supérieure, nous sommes partis au trot puis au galop. Les chemins tournicotaient de gauche et de droite, ca rigolait toujours autant dernière moi. Nous sommes repassés au pas, tout le monde étaient bien là, nous reprenions notre discussion entre adulte et les enfants en font de même.

D’un coup, j’entends des petits cris « eh, oh, oh, au secours », je me retourne et là !!!!!

Je vois un enfant accroché à une branche d’arbre suspendu par les bras et les jambes dans le vide, le poney disparu, comme dans les films.

Continuer la lecture

L’histoire d’un cheval courageux

Ce jour là, la directrice du centre équestre était parti en rendez-vous pour aller acheter un cheval à 150 kilomètres du centre. Je devais comme tous les jours m’occuper des chevaux.
Lorsque je suis arrivée, j’ai remarqué que Lancelot, un cheval de propriétaire, était couché. Je suis allée le voir de plus prés, il ne voulait pas se relever.
Nous étions en pleine période de colique donc je me mis à l’observer pour voir s’il en avait bien les symptômes. Je vis qu’il regardait son ventre, je lui mis un licol pour le pousser à se relever.
Après dix minutes, il se leva enfin. Tout en le faisant marcher, j’appelais la directrice qui me conseilla de continuer ainsi et d’appeler le vétérinaire.
Chose faite, le vétérinaire me demanda d’amener Lancelot à la clinique.
Je le mis dans le van et le conduisit jusque là-haut. Après une heure de route sur la neige, j’arrivais enfin à la clinique. Le vétérinaire pris Lancelot en urgence. Il constata qu’il faisait bien une colique, seulement le cas était plus grave. Lancelot avait une déformation de l’intestin. Le vétérinaire m’expliqua qu’il ne pouvait pas l’opérer et qu’il devait le piquer.
Continuer la lecture

Partenaires