Archives mensuelles : août 2012

Prix de vente pour le lot indissociable

Personne n’a voulu me croire au bureau. La prochaine fois, j’emmène mon stagiaire avec moi, ça fera un témoin.
L’autre jour, je vais visiter l’appartement qu’une cliente veut mettre en vente. C’était celui de sa mère, décédée il y a quelque temps.
Je vais au rendez-vous, où elle m’attend avec un homme plus âgé qu’elle me présente comme son beau-père (le veuf). Je visite: appartement en centre-ville superbe, spacieux, lumineux, bien agencé,
enfin, le genre d’appartements qui se vendent comme des petits pains, même avec un prix exagérément élevé.
Enfin, du tout cuit quoi, je m’imagine déjà tout ce que je vais pouvoir acheter avec ma commission, une nouvelle voiture peut-être…
Seulement voilà: elle en demande un prix… incroyablement, inimaginablement, invraisemblablement bas.
Je cherche le défaut caché, mais pourtant, il n’y a a priori aucun problème: pas d’amiante, pas de voisins agaçants, pas de travaux en bas de la rue,… Continuer la lecture

3 jeunes qui attendaient leurs stripteaseurs

Samedi soir. 22H10. Une petite vieille nous appelle pour se plaindre que sa voisine fait une petite fête un peu trop bruyante. En voilà une qui ne perd pas de temps, elle a dû attendre les yeux fixés sur l’horloge que dix heures sonnent, heure légale jusqu’à laquelle on a « le droit » de faire du bruit.
Typique.
J’appelle Jean-mi et on va faire un tour la-bas, tranquille.
On arrive devant la maison, on entend un peu de bruit de l’extérieur mais il n’y a quand même pas de quoi fouetter un chat, elle exagère vraiment la voisine. On sonne à la porte, histoire de calmer un peu le jeu et de faire plaisir à la mamie, pour qu’elle ne nous dérange plus ( même si nos soirées de garde sont souvent calmes, on a quand même autre choses à faire!).
Trois jeunes femmes ouvrent.
Hystérie.
Je sais bien qu’on est jeunes et plutôt pas mal (bénéfique, cet abonnement au club), mais bon quand même, de là à s’agripper à nos habits et sautiller frénétiquement avec des billets… Est-ce qu’elles savent qu’on est responsables de nos uniformes? Continuer la lecture

Partenaires