Archives mensuelles : mars 2012

L’appel de la directrice

Il est 16h30 quand je regarde ma montre : je suis légèrement en retard. La sonnerie marquant la fin de la journée pour l’école primaire où je travaille a déjà dû retentir, j’accélère donc le pas. Il n’était pas prévu que je travaille aujourd’hui, mais la directrice m’avait appelé dans l’après-midi car elle voulait que je remplace une collègue qui était malade. « D’habitude, tu fais l’étude des grands, mais cette fois tu t’occuperas de la garderie » m’avait-elle dit avant d’ajouter : « Je ne peux pas faire autrement, Lucie est malade et j’ai personne d’autre pour la remplacer. » J’avais répondu dans l’affirmative, même si je craignais déjà d’avoir à faire la garderie, car si les plus grands (CM1-CM2) ne me font pas peur, j’ai toujours eu plus de mal avec les petits, en l’occurrence cette fois des CP-CE1.
Finalement, j’arrive avec cinq minutes de retard, mais la directrice n’y prête même pas attention. J’entre dans la cour et je commence à surveiller les enfants. La directrice me rejoint. Elle a l’air de ne plus savoir où donner de la tête.
Continuer la lecture

Maltraitance dans le bus

Les insultes, les gens qui ne paient pas leur titre de transport, c’est malheureusement la routine, lorsque l’on est chauffeur de bus.
L’autre jour, je prends à peine mon service que les ennuis commencent déjà.
Je redémarre après m’être arrêté à une station.
Je vois dans le rétroviseur une personne courir derrière le bus, qui me fait des signes pour que je m’arrête.
Normalement, je ne peux pas prendre quelqu’un en cours de route, mais le jeune homme ne lâche pas l’affaire et frappe avec son poing de grands coups sur le véhicule, tout en continuant à courir.
Je décide alors de m’arrêter, parce que cela risque d’être dangereux.
Je le fais monter et lui fais comprendre qu’il n’a pas à « s’exciter » sur le bus.
Au lieu de faire profil bas, le jeune homme m’invective, me traite de tous les noms d’oiseaux et refuse de payer son titre de transport.
C’est la goutte d’eau qui fait déborder la vase pour moi.

Je lui dis alors clairement que je ne redémarrerai pas tant qu’il ne me paiera pas.
Continuer la lecture

Partenaires